Comité Départemental d’éducation pour la santé de Vaucluse

Accueil > Actions > Addictions > Cap, pas Cap de dire non ?

Actions

Cap, pas Cap de dire non ?

Cap pas cap

Programme de prévention des conduites addictives auprès d'élèves de CM2

La prévention des conduites addictives en milieu scolaire s'inscrit dans une démarche globale d'éducation pour la santé à l'école, et ce dès l’école élémentaire. Elle vise à développer chez l'élève des compétences psychosociales lui permettant de faire des choix éclairés et responsables, pour lui-même comme vis-à-vis d'autrui.

Contexte

Les différentes enquêtes concernant les consommations de produits psychoactifs chez les jeunes montrent la nécessité d’inscrire les actions dans le cadre d’une prévention primaire afin de réduire tant que possible la survenue des risques. Ces enquêtes nationales et européennes mettent par exemple en avant que le tabac et l’alcool sont les substances psychoactives les plus expérimentées entre 12 et 18 ans, cependant leur consommation régulière est rare avant 14 ans.

En 2014, l’INSERM a publié un bilan des connaissances scientifiques sur les vulnérabilités des adolescents (âgés de 10 à 18 ans) à l’usage de substances psychoactives dont la consommation est notable chez les jeunes et pour lesquelles un risque de comportement addictifs est avéré (tel que l’alcool, le tabac et le cannabis). L’INSERM a émis une analyse des stratégies de prévention et d’intervention efficaces pour cette tranche d’âge et a préconisé 3 axes d’inventions. L’un d’eux est prévenir l’initiation ou en retarder l’âge. Pour cela, le groupe d’expert recommande de :

  • Sensibiliser le public et les différents acteurs (jeunes, parents, intervenants du secteur scolaire, parascolaire, médical…) à la vulnérabilité de l’adolescent et aux dangers associés à une initiation précoce,
  • Développer les compétences psychosociales des adolescents grâce notamment à des activités de groupe en milieu scolaire,
  • Informer les parents sur les dommages liés aux consommations, sur les codes marketing qui sont destinés aux jeunes et qui visent à promouvoir la consommation et les aider à avoir une attitude mieux adaptée à la situation,
  • Renforcer la formation des intervenants en milieu scolaire notamment,
  • Mieux encadrer la vente du tabac et de l’alcool, renforcer les lois réglementant la publicité des jeux d’argent et de hasard et assurer une meilleure visibilité des contenus des jeux vidéo en améliorant compréhension des logos définissant les catégories d’âges et de contenu.

C’est dans ce contexte et riche de son expérience sur cette thématique de santé que le CoDES propose ce programme « Cap, pas cap de dire non ? » aux équipes éducative et de santé, et aux élèves en classe de CM2.

Objectifs et contenu

L’objectif général de ce programme est de prévenir l’usage de produits psychoactifs, les addictions et leurs conséquences en intégrant le projet dans le parcours éducatif des écoles élémentaires défavorisées de Vaucluse durant 2 années, de 2017 à 2019.

Les objectifs opérationnels sont de :

Réaliser une sensibilisation/transfert de compétences auprès des équipes éducatives et de santé sur la thématique des conduites addictives,

Animer et/ou co-animer des séances d’éducation pour la santé auprès des élèves, sur la thématique des conduites addictives, avec les équipes éducatives et de santé,

Créer des espaces de discussions sur la thématique avec les familles.

Déroulement

Le projet, financé d’une part par l’ARS PACA, concernera 19 à 21 classes de 20 à 30 élèves au sein d’écoles appartenant au réseau d’éducation prioritaire. Il sera mis en place pendant deux années.

Un second financement de la Mildeca PACA permettra d’intervenir pendant un an dans 2 classes de 20 à 30 élèves scolarisés hors réseau d’éducation prioritaire.

« Cap, pas cap de dire non ? » se décline selon 4 axes de travail :

1. Axe de travail en direction de l'Inspection académique

Le CoDES sollicitera l’Inspection académique de Vaucluse, afin de définir les écoles prioritaires à cibler pour ce projet.

2. Axe de travail en direction des équipes éducatives et de santé

Le CoDES 84 proposera une rencontre avec les équipes éducatives volontaires pour leur présenter le projet « Cap, pas cap de dire non ? ».

Suite aux avis favorables des établissements pour intégrer le projet, nous ferons un diagnostic des besoins de formation/sensibilisation des équipes éducatives à l’aide d’un questionnaire.

Suite au traitement et à l’analyse des questionnaires, nous réalisons un programme de formation/sensibilisation adapté aux besoins spécifiques de chaque équipe.

En lien avec les écoles, le CoDES organisera chaque année, une à deux ½ journée (s) de formation/sensibilisation selon les besoins et disponibilités des équipes éducatives afin de mettre en place un socle commun de connaissances telles que :

  • Travail sur les représentations autour des conduites addictives,
  • Apport de connaissances et travail sur les compétences psycho-sociales,
  • Les lieux et personnes ressources en Vaucluse,
  • Les outils pédagogiques…

A l’issue de chaque année de mise en place du programme, une réunion bilan sera organisée avec les équipes éducative et de santé.

Le CoDES proposera aux équipes éducatives, ayant participé à la formation sensibilisation de co-animer les 4 séances auprès des élèves.

3. Axe de travail en direction des parents

En parallèle du travail auprès des équipes, le CoDES et l’école informeront les parents de la mise en place du projet « Cap pas cap de dire non ? ».

En fonction des demandes, le CoDES organisera une rencontre d’1h avec les parents, à l’issue du projet pour présenter le programme et échanger avec eux sur les pratiques des enfants.

4. Axe de travail en direction des élèves

La déclinaison du projet passera par la mise en place de 4 séances de 1h30 par classe auprès des élèves.

Le déroulé pédagogique sera discuté avec les enseignants, en fonction des besoins repérés et des demandes. Il s’appuiera sur les recommandations du guide d'intervention en milieu scolaire « Prévention des conduites addictives » (Dgesco – Mildeca). Les séances seront mises en place par un(e) chargé(e) de projet du CoDES 84.

Durant les séances, le CoDES souhaite privilégier une méthode d’intervention active soutenue par un dialogue et une réflexion de la part des élèves. C’est pourquoi, le choix de la méthode éducative tend à s’orienter vers une stratégie participative qui va ainsi susciter la collaboration active et interactive des élèves. Pour cela, nous proposerons différents outils d’animation de groupe favorisant la prise de parole et le débat.

A la fin de la dernière séance, des questionnaires d’évaluation seront distribués aux élèves et à l’équipe éducative.

Public

Les enfants scolarisés en classes de CM2, leurs parents et les équipes éducatives et de santé.

Contact

Pauline Dupouy

Chargée de projet

04.90.81.02.41

pauline.dupouy@codes84.fr

Dernière mise à jour le 15.11.2017

 

 

 

Avec le soutien financier de

ARS PACA

Mildeca


CoDES 84

© CoDES 84 Comité Départemental d'éducation pour la santé de Vaucluse
13 rue de la Pépinière - 84000 Avignon - tél. 04 90 81 02 41
Contact - Plan du site - Mentions légales - Crédits