Comité Départemental d’éducation pour la santé de Vaucluse

Accueil > Actions > Vie affective et sexuelle > Si l'amour leur était conté...

Actions

Si l'amour leur était conté...

Si l'amour leur était conté...

Projet d'éducation à la vie affective et sexuelle auprès de collégiens

D’où vient ce projet ?

Après l'expérience d’un programme mené en 2005 et 2006 sur le territoire du Comtat Venaissin, le CoDES de Vaucluse propose depuis 2015 le projet « Si l’amour leur était conté… », éducation à la vie affective et sexuelle. Ce programme, reconduit pour 2017-2018, a un objectif éducatif de réflexion, de prise de recul et de discussion sur les relations entre garçons et filles. Ce projet est destiné à des jeunes de 11 à 16 ans de structure scolaire ou non scolaire. Il se destine également à des professionnels des domaines médico-socio-éducatifs par le biais d’une journée commune de sensibilisation.

Le conte, récit imaginaire basé sur des représentations et des faits sociaux, appelle directement chacun à réfléchir sur des symboles forts portés par l’histoire racontée. Il possède une dimension didactique et peut constituer une source de riches sujets à débattre. Il nous apparait alors comme un outil de communication original et pertinent pour répondre à des sujets sensibles à l’adolescence, tels que le respect de soi et de l’autre dans une relation, les représentations sociales des filles et des garçons, ou encore les différences qui existent entre chaque individu.

 

Ce programme a un objectif éducatif de réflexion, de prise de recul et de discussion sur les relations entre garçons et filles.

Ce projet avait été mis en place suite à plusieurs constats :

-        les relations entre filles et garçons sont souvent difficiles voire violentes. 

-        le rôle des médias et de la publicité en particulier est trop rarement débattu par les jeunes.

-        Il reste encore beaucoup à faire en matière de respect et de place de la femme dans notre société.

Le conte, récit imaginaire basé sur des représentations et des faits sociaux, appelle directement chacun à réfléchir sur des symboles forts portés par l’histoire racontée. Il possède une dimension didactique et peut constituer une source de riches sujets à débattre. Il nous apparait alors comme un outil de communication original et pertinent pour répondre à des sujets sensibles à l’adolescence, tels que le respect de soi et de l’autre dans une relation, les représentations sociales des filles et des garçons, ou encore les différences qui existent entre chaque individu.

 

A qui est-il destiné ?

Ce projet est destiné à 3 groupes de  jeunes de 11 à 16 ans de structure scolaire ou non scolaire.

Il se destine également à des professionnels des domaines médico-socio-éducatifs (animateurs, enseignants, CPE, infirmière scolaire, assistante sociale, éducateurs, …), par le biais d’une journée commune de sensibilisation.

Trois structures participeront au projet. Dans chaque structure, un groupe et au moins 2 référents professionnels (professeur, infirmière, assistante sociale...) et si possible 2 référents jeunes seront associés à l'action.

 

Les Objectifs

L’objectif général de ce projet est de promouvoir une vie affective et sexuelle épanouies chez les jeunes de 11 à 16 ans. Plus spécifiquement, ce projet se veut de répondre à plusieurs objectifs :

Pour les professionnels relais du projet :

  • Développer une culture et des compétences collectives sur la problématique des relations entre filles et garçons.
    Découvrir et expérimenter l’utilisation du conte comme outil d’éducation à la santé.

Pour les jeunes :

  • Amener les jeunes à réfléchir collectivement, à échanger et à s’exprimer sur la thématique de la vie affective et sexuelle par le biais du conte.
  • Favoriser le respect de soi et de l’autre dans les relations.
  • Renforcer l’esprit critique des jeunes sur les questions de représentations des hommes et des femmes dans la société.
  • Informer les jeunes des lieux ressources sur le thème de la vie affective et sexuelle en Vaucluse.

 

Comment s’organise le projet ?

Le projet se déroule en 4 étapes clés :

Une session sensibilisation d’une journée auprès des référents et des conteurs qui visera, entres autres à :

  • Sensibiliser à la vie affective et sexuelle chez les jeunes et à l'utilisation du conte
  • identifier les besoins des publics
  • Choisir les thématiques des séances et les contes appropriés

 

1ère étape :

3 interventions de 2 heures auprès des groupes de jeunes (15 à 25 jeunes par groupe). Durant chaque séance, un conteur différent proposera aux jeunes d’écouter une histoire adaptée aux besoins du groupe et en rapport avec la thématique de la séance. Le conte sera suivi d’un débat et d’une réflexion sur les sujets qui interpellent les jeunes dans ce conte. Il sera co-animé par le CoDES et l’équipe référente de la structure.

Selon les besoins les thématiques peuvent être :

  • Respect de soi et des autres
  • Représentations et normes physiques
  • Jalousie
  • Violence physiques et sexuelles...

 

2ème étape :

Une intervention de 3h pour la création d'un support au choix avec les jeunes, animée par le CoDES. L'objectif est d'associer au mieux les jeunes dans le projet tout en leur permettant de transposer sur des supports qui pourront être diffusés.

 

3ème étape :

Une réunion de bilan à laquelle seront conviés les participants à la journée de sensibilisation.

 

Les financements

Ce projet a été financé par le Conseil départemental de Vaucluse et l’Agence Régionale de la Santé PACA

 

L’évaluation

Nous évaluerons l’activité du projet, son processus d’implantation, son impact sur les représentations des jeunes et la pertinence des contes en fonction de la thématique.

 

Contact

Lucie Genthon

Chargée de projet

04 90 81 02 41

lucie.genthon@codes84.fr

Dernière mise à jour le 11.09.2017


CoDES 84

© CoDES 84 Comité Départemental d'éducation pour la santé de Vaucluse
13 rue de la Pépinière - 84000 Avignon - tél. 04 90 81 02 41
Contact - Plan du site - Mentions légales - Crédits