Comité Départemental d’éducation pour la santé de Vaucluse

Grossesse et alcool en Vaucluse

Programme de prévention du Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) et des troubles liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse

Contexte

Boire de l'alcool pendant la grossesse est toxique pour le fœtus et peut entraîner diverses complications (retard de croissance, atteintes du système nerveux central, malformations…), dont le syndrome d'alcoolisation fœtale est la forme la plus grave. La consommation d'alcool pendant la grossesse représente selon une étude de 2018 de Santé Publique France, la première cause d’handicap mental non génétique et d'inadaptation sociale de l'enfant en France.

En effet, l’on estime à 1 naissance sur 1 000 la fréquence d’une forme complète de syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) mais il est probable qu’1 enfant sur 100 nait chaque année en France avec des conséquences diverses liées à la consommation d’alcool pendant la grossesse.

En effet, même s’Il n’existe pas de statistiques nationales précises sur la fréquence des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF), selon plan National de mobilisation contre les addictions (2018-2022) : 500 000 personnes souffriraient à des degrés divers des conséquences de la consommation d’alcool pendant la période anténatale.

Depuis 2019, autour de La Présidente de l’association nationale « Vivre avec le SAF », s’est mobilisé un réseau d’acteurs pour la mise en place d’actions d’informations et de prévention pour le département de Vaucluse.

Ce travail financé par l’ARS et animé par le CODES 84 a permis d’établir un état des lieux départemental des ressources mobilisables, des actions réalisées, et à la définition d’actions répondant aux besoins repérés.

Objectifs

1 - Construire sur le territoire départemental une organisation permettant d’outiller les professionnels en matière de prévention et de dépistage des troubles liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse.

2 - Permettre aux femmes en projet ou en situation de grossesse d’être informées des risques présentés par la consommation d’alcool pendant la grossesse, les orienter au plus tôt vers des professionnels du réseau pour les aider à prendre en charge leur addiction ;

3 - Entourer l’enfant repéré comme ayant potentiellement subi pendant la période anténatale les conséquences de l’alcoolisation de la mère, d’une surveillance accrue de son développement (bébés vulnérables).

4- Informer et former sur les troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF) pour les professionnels travaillant auprès des enfants confiés à l’ASE en Vaucluse, et par extension, s’adressant à l’ensemble des acteurs de la périnatalité.

Déroulement

Ce projet est mené en partenariat avec différentes structures associatives et institutionnelles. Afin de d’animer cette démarche participative depuis octobre 2021, le CODES84 propose

  • L’animation de réunions « plénières » tous les trimestres. Ces réunions sont à destination de l’ensemble des professionnels et acteurs concernés par la thématique a pour objectif la sensibilisation, l’information et la mise en lien des professionnels.
  • Une action de coordination des acteurs et actions du territoire est proposée au fil des besoins et pour faciliter l’information, le repérage et l’accompagnement des publics.
  • Enfin, des groupes de travail nommés « équipe projet » sont organisés pour le la co-construction, le développement et le suivi des actions engagées.
  • Des actions de formation, d’information et de sensibilisation auprès des différents publics.

Professionnels concernés

  • De la santé, du médico-social, de l’éducation
  • De la périnatalité (PMI, sages-femmes libérales, maternités, pédiatres et médecins généralistes, pédopsychiatres, services TISF etc.)
  • De la petite enfance (assistants maternels, lieux d’accueil collectif, service d’accompagnement, CAMPS etc.)

Publics concernés par les actions

Tout public dont femme enceinte, parent, jeunes (etc.)

Les partenaires du programme

Date de modification : 27 avril 2022